• Histoire 7 (Ne pas lire si vous êtes sensibles...)

    Je suis actuellement avec quelqu'un de merveilleux qui me redonne confiance en l'amour mais... en 2013 un monstre a partagé m'a vie et m'a  empoisonné tout entière jusqu’à ce que je le quitte a moitié anéantie psychologiquement et physiquement.

    A l'époque je cherchais une personne qui me fasse sentir importante (je me suis sentie invisible et moche toute ma vie) je me suis oublié moi même et c'était la pire des choses a faire.

    Il fait partie de ces "choix négatifs" que j'ai fait, quand j'ai retrouvé mes esprits j'ai porté plainte sur les conseils d'une policière a qui j'ai posé la question en m'attendant à " non ce n'est pas un viol" et j'ai eu droit au contraire oui c'est un viol il faut aller porter plainte" et j'attends de voir ce qu'ils vont faire. Peu de monde est au courant.

    Je vous épargnerai les détails du viol qui n'est pas celui qu'on voit dans les films mais quand même horrible car après on a peur de sortir seule.

    J'ai toujours une appréhension des hommes plus âges(le monstre était + agé) des ascenceurs, des wc publiques, des bruits vifs, je ne supporte pas les scenes de viol a la télé, je supporte pas d'etre surprise ni qu'on me touche trop longtemps le corps

    Je ne contais pas en parler jusqu’à ce que je tombe sur un article ICI qui traite du vaginisme la scene décrite me rappelle cette horrible consultation en gynécologie que j'ai eue et qui m'a fait tant souffrir.

    je comprend d'où me viens cette réaction que j'ai eue, sur le cou je me suis dit je suis une femme étroite en fait non mon corps marqué dans la chair par le viol s'est simplement rétracté pour empêcher l'outil gynécologique de passer

    A la fin de la consultation je me suis sentie de nouveau violée car j'ai fait l'effort malgré la douleur et le grand stress d'essayer de faire l'examen car c'était pour savoir ce que j'avais dans l'utéerus.

    Au final je n'aurait pas du car je me suis sentie très mal après.

    Depuis l'esmya qui coupe aussi l'élan de ma libido n'arrange pas les choses. je sens aussi un refus de mon corps, un évitement pour les relations sexuelles. Non pas que j'ai mal mon partenaire est très doux et je l'aime mais je n'ai juste pas envie.

    Même la fatigue de mon corps ne me rebute pas je passe au dessus mais voila l'envie n'y est pas

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 14:40

    J'ai aussi fait l'expérience d'un très mauvais choix avec plainte et tout le toutim (quoi que pas pour la même raison que toi), mais je sais qu'elle n'aboutira jamais parce que les flics s'en fichent.
    Encore aujourd'hui, il me reste des "séquelles" de ce morceau de vie partagée, et je sais que ce n'est pas toujours facile pour mon compagnon.
    Bon courage.

    2
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 19:31

    @khiad Merci de ton commentaire je te souhaite bon courage, il faut que tu ailles discuter avec un bon professionnel rien que d'évacuer fait du bien.

    Pour la plainte j'attends toujours la conclusion je sais qu'il y a eu une garde a vue.Avec mes problèmes de santé j’espère juste pouvoir avoir une réponse rapidement pour tourner la page définitivement.

    J'ai eu peur au début qu'en apprenant ma plainte il vienne m'agresser chez moi ou autres. Mais il n'en est rien pour le moment.

    Il est connu de la police pour d'autres choses(escroquerie) donc j’espère que ça jouera en ma faveur bien que n'ayant que mes dires et pas de preuve "matérielle"

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 20:57

        Oh, je n'ai pas besoin d'en discuter, je sais ce que j'ai vécu et donc, ce qui fait mes réactions. wink2
        C'est ça lorsqu'on vit avec un mythomane alcoolique et violent...

        J'espère que ta plainte aboutira, sincèrement.

        Moi je sais qu'il a été entendu et qu'il a nié la plupart des faits, malgré les témoignages. Du coup, je n'espère plus grand chose...
        J'avoue que j'ai eu peur aussi qu'il essaye de se venger, mais il sait très bien que les flics ne perdront pas leur temps à lui courir après (il est aussi connu de leurs services et a déjà fait de la prison pour coups et blessures et menaces de mort...).
        Il ne paye même pas la pension alimentaire de son fils (3 ans d'impayés) fixée par le tribunal (par contre il fait des gamins ailleurs entre 2 et 3 depuis notre séparations, pas de la même mère, bien entendu). Nous sommes séparés depuis 4 ans et, à 2 mois près en mars, ben ça fera 4 ans qu'il ne l'a pas vu et il ne demande jamais de nouvelles...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :